4
1 Nov
2009

Noël en novembre au Château Frontenac

Au Québec, en novembre, tout est grisaille. Tout? Non, pas de grisaille au Château Frontenac!

Pour égayer l’automne et pour nous installer confortablement dans les l’ambiance des fêtes, l’hôtel a créé le forfait Noël en novembre… que nous avons essayé.

Dans le grand hall de l’hôtel, les sapins illuminés et le Père Noël nous accueillent. Au comptoir du Club du Président, le programme de fidélisation de Fairmont, l’employé de réception Jean-Philippe s’occupe de notre enregistrement et nous attribue notre chambre avec une bonne humeur et un professionnalisme hors du commun. Ça débute bien!

Nous montons à la suite Maurice Duplessis, nommée ainsi en souvenir du premier ministre qui y a logé durant des années.

Le salon de la suite Duplessis
Le salon de la suite Duplessis

Nous découvrons un très grand salon et de l’autre côté des portes françaises, une grande chambre. Des deux pièces, la vue sur le fleuve est magnifique.

Sur les murs, des photos de Duplessis sont accrochées. Bien des enjeux politiques du Québec se sont joués ici.

Mon collègue André loge dans la suite Van Horne qui comprend une chambre, un grand salon, une salle à manger avec foyer, une cuisinette et deux salles de bain.

Nommée en l’honneur de ce magnat des chemins de fer, la suite Van Horne est l’une des plus belles qu’il m’est été donné de voir.

Premier atelier : le chef du Château, Jean Soulard nous présente trois recettes. La salle est comble et Soulard, excellent pédagogue, charme son auditoire avec ses anecdotes et son savoir culinaire.

Tartare de saumon en robe de saumon fumé, bisque de homard, filet de boeuf aux canneberges et Gratin de fruits frais au Sabayon de champagne sont préparé par le chef devant son auditoire. Expliqué par Jean Soulard, tout devient si simple!

Les ateliers de Noël en novembre
Les ateliers de Noël en novembre

Jean Soulard nous présente ensuite un pionnier, le maraîcher charlevoisien Jean Leblond. L’atelier de Leblond porte sur sa passion pour les légumes d’exception et sa relation avec les chefs des hôtels fairmont du Québec. La passion se transmet bien, l’atelier est captivant.

En après-midi, la boutique Chocolaterie Cupidon convie les participants à une dégustations de chocolats fins et un artiste peintre travaille devant le public à la galerie d’art du Château. À 13h, on assiste à une conférence sur les vins, alors qu’à 16h c’est l’atelier de décoration de Noël.

18h : souper gastronomique au Champlain, le meilleur restaurant des quatre que compte le Château Frontenac. Ce restaurant quatre diamants (CAA) propose une cuisine française plutôt traditionnelle, raffinée et savoureuse. Nous avons tous choisi le menu 116e anniversaire, qui comprenait entre autres un boeuf wellington, à la cuisson parfaite et d’une tendreté exemplaire. Excellent souper en compagnie de bons amis.

Pour en savoir plus, lire le texte de ma collègue Lise Giguère ici.

4 commentaires
Ajouter un commentaire »

    1.
  1. 2.
  2. […] et des mains pour vendre leurs chambres. Ils organisent donc des activités spéciales, telles que Noël en Novembre au Fairmont Château […]

  3. 3.
  4. […] tarif comprend l’accès aux ateliers de Noël en Novembre, les samedis et l’accès à la piscine […]

  5. 4.
  6. Je suis aller l’an passer et j’ai adorer Louise

Partagez votre avis...

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Québec
influenza Réalisation :