6
25 Mai
2010

François Lachance, le seigneur des îles de Montmagny

Depuis sept générations, les Lachance se sont transmis un amour sans borne pour le Saint-Laurent et l’archipel de Montmagny qu’ils connaissent mieux que quiconque. Le capitaine François Lachance transmet à son tour la passion du clan pour sa région.

À l'île aux Canots, François Lachance raconte comment vivaient ses ancêtres

À l’île aux Canots, François Lachance raconte comment vivaient ses ancêtres

Il y a une bonne vingtaine d’années, j’ai eu la chance de rencontrer un homme exceptionnel qui est vite devenu un ami : François Lachance.

Capitaine, conteur, chasseur et passionné de la vie, François appartient à cette race de marins pour qui le fleuve Saint-Laurent n’a pas de secret.

Partis de l’île d’Orléans au XVIIIe siècle, les ancêtres de François Lachance se sont installés à l’île au Canot, une étroite bande de terre balayée par le vent d’à peine deux kilomètres de long. Isolée du reste du monde, la famille Lachance était la seule à habiter l’île.

À l’époque où François a vu le jour, il n’y avait ni traversier ni service aérien pour relier l’archipel à la terre ferme.

Pour rejoindre la côte et les autres îles, notamment l’île aux Grues où il y a un petit village, les insulaires devaient affronter le courant du fleuve en s’embarquant à bord de frêles canots de bois.

« En ce temps là, tout devait être transporté en canot, raconte le capitaine Lachance avec des yeux qui en disent long. Imaginez, les plus vieux allaient travailler en canot et les enfants allaient à l’école en canot. »

« Mon grand-père est allé faire la cour à ma grand-mère, qui habitait l’île voisine, en canot. Aussi, lors des accouchements, on allait chercher le docteur ou la sage-femme en canot, beau temps mauvais temps, été comme hiver! »

De cette époque pas si lointaine, Francois a gardé de merveilleux souvenirs.

« Quand j’étais p’tit gars, je voyais mon père et ses frères traverser le fleuve, bravant vents et marées, poussant leurs canots lourdement chargés sur la banquise ou ramant contre le fort courant. Chaque traversée était une grande aventure à laquelle je rêvais de participer. »

Depuis des décennies, durant le Carnaval d’hiver de Québec, se tient une course qui consiste à traverser en canot le fleuve à demi gelé.

« La famille Lachance participe à cette course depuis toujours, raconte François Lachance. Un jour, j’ai été invité à remplacer mon père, gravement brûlé lors de l’incendie de son chantier maritime. »

On accordait que peu de chance de victoire à cette équipe de jeunes sans expérience dont le capitaine n’avait que 20 ans». Pourtant, l’équipe renouvelée des Lachance arrive deuxième.

Cinq ans plus tard, ils étaient premiers. En grande forme, le capitaine François est toujours considéré comme l’un des meilleurs canotiers de Montmagny.

Aujourd’hui, l’île aux Grues, la plus grande de l’archipel, est desservie en été par un traversier et en hiver, par avion.

Les autres îles ne sont plus habitées en permanence et le canot n’est plus que l’affaire des nostalgiques, des sportifs et des touristes.

À la fin des années 1970, François Lachance s’installe à l’embouchure du Saguenay. Il a une idée en tête: permettre au public d’observer les baleines à partir de son grand bateau d’acier, le Lachance II.

L'un des navires des Croisières Lachance

L’un des navires des Croisières Lachance

Il est le premier à le faire et beaucoup d’autres l’imiteront. Les affaires marchent rondement dans l’estuaire du fleuve mais le capitaine Lachance s’ennuie de ses îles. Il plie bagages et met le cap vers Montmagny où il offre des croisières dans l’archipel.

Encore une fois, d’autres tenteront de l’imiter mais sa connaissance des nombreux récifs et haut fonds qui parsèment les eaux du fleuve est inimitable.

L’un des bateaux concurrents tente un passage à un endroit réputé dangereux. Malgré l’avertissement de Lachance, il tente sa chance et coule.

Derrière le capitaine François, une autre génération de Lachance perpétue la tradition. Ses fils Jean-François, Daniel et Dominique sont aussi capitaines au long court. Aux commandes des navires de Croisières Lachance, ils emmènent leurs passagers visiter l’archipel de l’Isle aux Grues.

Après avoir été vendue à un groupe de chasseurs, l’île ancestrale des Lachance est enfin revenue à François Lachance.

L'auberge de l'île aux Canots

L’auberge du Domaine de l’île aux Canots

Le capitaine et quelques autres actionnaires ont racheté l’île au Canot et y ont construit une très jolie auberge qui loge les chasseurs qui séjournent sur l’île.

Le Domaine de l’île au Canot accueille aussi de petits groupes de vacanciers désireux d’y vivre un séjour en toute quiétude au milieu de fleuve.

Entourés des eaux du fleuve St-Laurent et de ses oiseaux, ils peuvent comprendre pourquoi François Lachance aime tant son fleuve et ses îles.

6 commentaires
Ajouter un commentaire »

    1.
  1. Bonjour!
    Je voudrais apporter une correction à l’article: la Maison (L’Auberge) qui est actuellement sur L’île n’a pas été construite depuis l’achat par Monsieur Lachance et ses collègues. Puisque cette acquisition est récente (2 ans), il faut noter qu’elle a été construite à l’époque où la Famille Welch de Québec en était les propriétaires exclusifs car celle où la famille Lachance a véçu a été incendiée il y a plus de 10 ans maintenant. Durant cette période, mon père, Michel Rousseau, était le gardien et le chef-guide de l’île. C’est lui qui a aménagé les sentiers pédestres qui se trouvent en ce moment sur l’île. Je garde de merveilleux souvenirs des 20 ans où il a travaillé avec acharnement pour faire de cet endroit un merveilleux coin dans notre archipel. Merci!

  2. 2.
  3. Effectivement, après vérification, l’auberge de l’île a été construite par les Welch, juste avant l’acquisition par François et ses actionnaires. Merci pour la précision!

  4. 3.
  5. Je partage votre avis.Il est indéniable que M Fraçois Lachance depuis des années qui est en croisière touristique se mérite se beaux titre le seigneur des îles .Mes féliçitations pour sa belle entreprise très heureuse pour lui.

  6. 4.
  7. Je partage votre avis.Il est indéniable que M Fraçois Lachance depuis des années qui est en croisière touristique se mérite se beaux titre le seigneur des îles .Mes féliçitations pour sa belle entreprise très heureuse pour lui.

  8. 5.
  9. […] Ce week end, j’ai eu l’opportunité de m’y balader avec Croisières Lachance.  Plus encore, j’ai eu la chance d’avoir comme capitaine, François Lachance que mon collègue Michel Julien surnomme le Seigneur des îles de Montmagny, sur son blogue Coup de Coeur pour le Québec. […]

  10. 6.
  11. […] de visiter une autre île de l’archipel, l’île aux Canots, en compagnie de mon ami le capitaine François Lachance. L’excursion commentée par ce compteur extraordinaire est un […]

Partagez votre avis...

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Québec
influenza Réalisation :