0
19 Oct
2012

Safari photo automnal au Parc Oméga

Parmi tous les zoos du Québec, le Parc Oméga occupe une place très spéciale dans mon coeur. Voir tous ces animaux en quasi-liberté est un spectacle saisissant. Et pour le photographe que je suis, c’est du bonbon.

Je me suis rendu au Parc Oméga pour une Xième fois cet automne. Je m’y étais rendu la dernière fois il y a quelques années pour y tourner un topo de mon émission de télé Coups de coeur pour le Québec.

Quel plaisir que d’y retourner! Tout est pareil et différent à la fois. D’abord, pour s’y rendre, c’est beaucoup plus court. Le nouveau prolongement de l’autoroute 50 passe à deux kilomètres seulement.

Quant aux loups arctiques, les quelques-uns de la dernière fois se sont reproduits et ils sont maintenant une bonne vingtaine. Même chose pour les cerfs de Virginie : plus nombreux que jamais.

Ce sont les espèces du Québec qui m’intéressent le plus. Je passe donc un peu vite devant les wapitis et les sangliers pour rejoindre les cerfs de Virginie. Le long du chemin du parc, je croise plusieurs beaux spécimens de dindons sauvages.

Ces gros oiseaux étaient disparus de tout l’est de l’Amérique du Nord, mais suite à leur réintroduction en Nouvelle-Angleterre, ils ont envahi le sud du Québec.

Cerf de Virginie Parc Oméga

Un beau cerf de Virginie du Parc Oméga

Au bout de cette route, un stationnement permet de sortir de sa voiture (c’est interdit ailleurs dans le parc) et d’approcher les cerfs de Virginie.

Aussitôt hors de la voiture, quelques beaux cerfs s’approchent de moi. Certains sont si familiers qu’ils se laissent caresser. Des touristes russes, ontariens et américains se font photographier avec les plus beaux spécimens.

Plus loin, un bel orignal est couché dans l’herbe à côté… d’une chèvre. Le petit animal est là pour tromper l’ennui du plus gros.

Parc Oméga loup arctique

Un loup arctique semble poser pour moi devant le feuillage coloré des collines de l’Outaouais.

Arrivé face à l’enclos des loups, je suis surpris de voir combien ils sont nombreux, confiants et magnifiques. Ces beaux loups blancs me fascinent. Ils semblent poser pour mon appareil photo devant le feuillage coloré des collines de l’Outaouais.

Le soleil se couche et il est temps de sortir. En guise de cadeau de départ, un énorme wapiti apparaît en haut d’une côte. Sa silhouette se découpe sur le ciel. Impressionnant!

wapiti Parc Oméga

La silhouette d’un wapiti se découpe sur le ciel du Parc Oméga

Aucun commentaire
Ajouter un commentaire »

Partagez votre avis...

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Québec
influenza Réalisation :