0
25 Juin
2014

Le restaurant La Cabane : délicieux fruits de mer à Québec

Vous aimiez le resto Poisson D’avril dans le Vieux-Port de Québec ? Il a malheureusement fermé après 20 d’existence. Heureusement, le restaurant La Cabane du Vieux-port de Québec a repris le flambeau dans les même locaux et avec la même chef aux cuisine.

La Cabane Québec

Longtemps à la même adresse, le Poisson d’Avril avait régné en maître. Même si d’autres ont depuis quitté le navire, la chef Herminia La Cruz demeure; elle a lié définitivement son destin au restaurant. Avec Christian Bernier, son amoureux, ils reprennent ensemble la barre du navire et cap vers une nouvelle aventure : La Cabane !

Nous poussons la porte de ce vieil édifice situé au 115, rue du Quai St-André, découvrant un décor étonnant, figé dans le temps, celui de notre enfance. De grosses poutres de bois supportent le plafond de ce bâtiment ancestral. Sur un des murs de pierres grises est accroché un espadon de plus de trois mètres. Il donne le ton. Ici, le poisson est roi.

Le restaurant La Cabane est sans prétention, la carte est simple, les meubles sont de bois rustiques. Exit les nappes blanches et bienvenues les nappes carrelées. Des objets qui rappellent la thématique maritime complètent le look un peu kitsh mais tellement sympathique de l’endroit; une maquette de voilier de bois repose sur le muret, une figure de proue en forme de sirène, des bibelots, des bouées… tout y passe.

À notre arrivée, Christian nous reçoit avec convivialité. Il nous raconte qu’Herminia a émigré de la République Dominicaine par amour, pour travailler au restaurant de son petit ami. Elle faisait des tâches bien ingrates au début et avait caché longtemps ses grands talents de cuisinière. Elle qui connaissait si bien les poissons et les fruits de mer, n’osait pas prendre sa place. Mais sa soupe de poisson, ses moules et sa bouillabaisse ont séduit tout le monde. Elle y travaillera plus de 20 ans.

Nous avons pris les très savoureuses moules persillades en entrée, suivies d’un grand bol de bouillabaisse que nous avons partagé. Elle était généreusement garnie de pétoncles, de crevettes, de morue et de flétan, mais les ingrédients peuvent  varier selon la période de l’année. Nous avons terminé le repas avec une tarte au sucre absolument exceptionnelle.

Le restaurant La Cabane se découvre au gré des saisons. En mars et avril c’est le temps des moules et des frites à volonté. Le menu les propose en 12 différentes : marinière (vin blanc, oignon, thym et échalottes), mexicaine (concassé de tomates épicées), indienne (sauce vin blanc et cari), thaï (citronelle, gingembre, et lait de coco), etc.

Puis c’est le délicieux crabe des neiges, arrivage oblige. Et enfin, l’été si attendu nous apporte le homard frais, cuit à la vapeur ou en lobster roll (guedilles de homard). En plus, la terrasse ouvre avec ses 60 places. Ah le bonheur!

 

 

 

Aucun commentaire
Ajouter un commentaire »

Partagez votre avis...

© 2012. Tous droits réservés. Coups de coeur pour le Québec
influenza Réalisation :